Qu’est-ce que le restifem ?
Restifem est un nouveau type de pessaire de soutien vaginal qui a été spécialement développé pour les femmes après l’accouchement. Le pessaire soutient et soulage les muscles du plancher pelvien ainsi que le tissu conjonctif du plancher pelvien, jusqu’à présent négligé, favorisant ainsi leur régression. Le tissu conjonctif du plancher pelvien est, en particulier fortement étiré et parfois couvert de blessures résultant de la grossesse et de l’accouchement par voie vaginale. Ils peuvent même entraîner des déchirures des structures de maintien du tissu conjonctif. Une régression incomplète de l’utérus après un accouchement peut entraîner une incontinence urinaire à l’effort et des problèmes de descente du plancher pelvien immédiatement ou dans les années suivantes. Selon une étude, environ 50 % des femmes qui ont accouché souffriront au cours de leur vie d’un prolapsus (par exemple, d’une descente du vagin ou de l’utérus). Des troubles, tels que l’incontinence urinaire à l’effort ou la descente du plancher pelvien, peuvent être soulagés par le port du restifem.

Le restifem présente des propriétés à la fois préventives et thérapeutiques.

Le restifem vise à vous aider à retrouver une féminité saine après l’accouchement, une « restitutio feminina ». L’objectif est de réduire le risque de limitations fonctionnelles du plancher pelvien auquel les femmes choisissant l’accouchement par voie naturelle seraient obligées à faire face tout au long de leur vie.

Pourquoi le restifem est-il si spécial ?
Par rapport aux pessaires conventionnels, la principale différence et ainsi l’avantage significatif du restifem réside dans sa forme spéciale adaptée au plancher pelvien féminin et dans le mécanisme spécial de maintien rétrosymphysaire (derrière l’os pubien). Outre la fonction de soutien classique du vagin, de la vessie, de l’urètre et de l’utérus, le restifem permet de soulager de manière plus adaptée anatomiquement la pression des structures de maintien et du tissu conjonctif, car il forme un aboutement dans la zone du vagin et du cul-de-sac vaginal postérieur. Le restifem est maintenu passivement et non activement par le plancher pelvien, ce qui signifie que les muscles du plancher pelvien peuvent également se régénérer et récupérer plus facilement.
Le restifem, de quoi est-il constitué et comment fonctionne-t-il ?
Le restifem est constitué d’un silicone compatible avec les tissus, dont la forme est adaptée à l’anatomie vaginale. Comme nous l’avons déjà mentionné dans la section « Pourquoi le restifem est-il si spécial », le restifem offre, en plus de sa fonction classique de soutien du vagin, de la vessie, de l’urètre et de l’utérus, une sorte d’aboutement dans la zone du cul-de-sac vaginal postérieur grâce à sa forme spéciale. Cet aboutement agit contre la pression régnant dans la cavité abdominale et permet ainsi de soulager les structures de maintien de manière plus adaptée anatomiquement et, en même temps, de soulager les muscles du plancher pelvien.
Effet préventif
La grossesse et l’accouchement, qu’il s’agisse d’un accouchement par voie naturelle ou d’une césarienne, entraînent un étirement excessif du tissu conjonctif pelvien et une surcharge des muscles du plancher pelvien. Les deux devraient être soulagés au moyen de la thérapie par pessaire, tel que restifem, afin de soutenir les processus de régression.
Effet thérapeutique
Chez les femmes qui souffrent d’incontinence urinaire à l’effort et/ou de la descente (prolapsus), ces troubles peuvent être traités, voire éliminés, par le port du restifem qui soutient les structures fibreuses, dont l’insuffisance entraîne l’incontinence urinaire à l’effort. Cet effet thérapeutique s’applique également aux femmes en dehors de la période de régression, y compris pendant et après la ménopause.
Vous trouverez le mode d’emploi, y compris la description détaillée du mode d’action du restifem, dans l’emballage du produit
Comment utiliser le restifem ?
Le restifem est inséré dans le vagin, de manière comparable à un tampon ou à un pessaire. Il peut être inséré et modifié indépendamment par son utilisatrice. Les différentes étapes de l’insertion et du retrait sont décrites dans le mode d’emploi du restifem.

Il est recommandé d’insérer le pessaire le matin et de le retirer le soir, de le nettoyer à l’eau du robinet et/ou avec un savon liquide doux et de le réinsérer le lendemain.

Afin de soutenir de manière optimale la régression du tissu conjonctif du plancher pelvien après un accouchement, le restifem doit être utilisé pendant au moins 3 à 6 mois après la fin de la période de lochies.

La durée de l’utilisation dépend de la période d’allaitement. L’allaitement entraîne un manque relatif d’œstrogènes dans le tissu vaginal, ce qui peut retarder la régression du tissu conjonctif et des muscles du pelvis. Par conséquent, une utilisation du pessaire au-delà de la période d’allaitement semble raisonnable. La mesure dans laquelle une hormonothérapie locale d’accompagnement soutient le traitement par pessaire doit être discutée avec le gynécologue traitant. Cette thérapie concomitante est recommandée pour les femmes en ménopause et au-delà, à moins que d’autres raisons médicales ne s’y opposent.

Avec les deux tailles, petite et moyenne, la taille optimale peut être ajustée et les besoins respectifs peuvent être pris en compte dans le cadre de la régression, c’est-à-dire que si nécessaire, un remplacement d’un pessaire plus grand par un plus petit est judicieux en raison de la régression. Pour plus d’informations sur le choix de la bonne taille, veuillez consulter la section « Foire aux questions » ou le mode d’emploi du restifem. Pour la plupart des femmes, la taille « moyenne » est celle qui leur convient le mieux. Si vous n’êtes pas sûre, choisissez l’ensemble ou demandez conseil à votre gynécologue.

À quel moment devrais-je renoncer au restifem ?
Si vous êtes encore en couches ou si vous avez une infection du vagin, de la vessie ou des voies urinaires, vous ne devez pas utiliser le pessaire. Mais une fois l’inflammation guérie, vous pouvez poursuivre la thérapie. Si vous avez une intolérance au silicone ou si la peau/muqueuse dans la zone vaginale n’est pas intacte, vous ne devez pas utiliser le restifem. Il est également important que vous puissiez changer et nettoyer le restifem chaque jour.

Avant d’utiliser le restifem, vous pouvez discuter du port d’un pessaire avec votre gynécologue traitant et obtenir des conseils.

Où puis-je me procurer le restifem ?
Votre médecin traitant peut vous prescrire le restifem sur ordonnance médical ou sans selon un diagnostic correspondant (par exemple, prolapsus, incontinence urinaire à l’effort). Vous pouvez ensuite acheter le restifem dans une pharmacie ou envoyée l’ordonnance directement à VIOMED (Berliner Str. 90, 14797 Kloster Lehnin, Allemagne). Nous sommes un prestataire de services contractuels de la caisse de maladie obligatoire.

L’Autriche et la Suisse ont des réglementations différentes. Pour plus d’informations, veuillez consulter votre médecin traitant ou votre caisse de maladie.

Le restifem est disponible sans ordonnance dans notre boutique en ligne www.restifem-shop.com ou par courriel à l’adresse suivante : info@restifem.com. Nous livrons dans toute l’UE.

Prenez le
contrôle
Si vous perdez de l’urine en toussant, en éternuant, en riant ou lors d’un effort physique, vous devez renforcer activement votre plancher pelvien. Lisez comment vous pouvez prendre activement le contrôle de vous-même.
Agissez contre
les symptômes
de prolapsus
restifem - Aktiv gegen Senkungszustände
45-75 % des femmes souffrent de problèmes de prolapsus au cours de leur vie. Cependant, ces derniers peuvent être traités de manière conservatrice. Agissez dès aujourd’hui et découvrez ce que vous pouvez faire !
Le centre
fort
restifem - Die starke Mitte
Le plancher pelvien joue un rôle central dans notre corps. C’est le muscle, encore peu connu, dans lequel se trouve la base de la force, de l’énergie et du sentiment général de bien-être et de santé. Découvrez dans quelle mesure un centre fort peut influencer positivement votre vie.